RESPONSABILITÉS ET SÉCURITÉ SEXUELLE DES ADOLESCENTS ET JEUNES

Blog4sdgs - Jeunesse Regard et Actions

Partager l'article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

L’ONG JRA (Jeunesse Regard et Actions) est une plate-forme béninoise qui lutte pour les droits des filles, dénonce les violences basées sur le genre et milite pour les droits de la santé sexuelle et reproductive. Du 17 au 26 Août 2021, JRA a déployé le projet ayant pour thème : VACANCES, RESPONSABILITÉS ET SÉCURITÉ SEXUELLE DES ADOLESCENTS ET JEUNES.

Blog4sdgs - Jeunesse Regard et ActionsAinsi, JRA apport sa contribution pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD). Après des investigations liées à la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes au Bénin, elle établit un projet dénommé  » Transformons l’amusement  » dans l’optique de maintenir les Jeunes et surtout les filles en bonne santé et disponible pour la reprise des classes 2021-2022.

C’est incontestablement le résultat de cette réflexion qui a conduit le Président Urbain AHOUANGBASSO et la coordinatrice du projet Alexia FANOU ainsi que toute l’équipe de JRA à faire une tournée communautaire très impactante dans les grandes régions du territoire béninois.

Il est clair que ce creuset reste une formation théorique, pratique et éducative. Il a occupé plusieurs des adolescents et des jeunes en leurs donnant des informations fiables sur la sexualité et des compétences pour assurer leurs autonomies financières.

Cette activité a eu lieu du 17 au 26 Août 2021 dans les communes de Porto-Novo, Sègbohoue , Abomey et Akassato. Cette initiative a pu eduquer 101 filles et 49 garçons outiller sur les compétences de vie, la notion d’activité génératrice de revenue (AGR), le digital au service des AGR, la fabrication du savon liquide ; les emballages biodégradables et des amuses gueules.

En effet, ces formations cumulées ont offert la possibilité aux jeunes d’avoir une idée claire sur l’entreprenariat et d’être initiés à cela. De plus, les organisateurs ont permis aux jeune de développer l’estime de soi surtout chez la jeune fille qui peut grâce à ces notions, refusée de dépendre d’un homme.

Plus précisément, 130 filles et 70 garçons sensibilisés et formés sur la notion du harcèlement, les comportements sexuels à risques, la contraception, l’avortement sécurisé. Ces thématiques développées avec les jeunes leurs ont permis de briser le silence et/ou d’être vite averti des signes en cas de viol ou de harcèlement.

La même formation a permis de discuter des procédures et structures disponibles pour les accompagner et de mener une sexualité responsable et seine afin d’éviter les IST, les grossesses non désirées ou précoces.

La capitale politique du Bénin (Porto-Novo) a été la première destination de cette tournée communautaire avec l’accueil chaleureux du Cchef d’Arrondissement Gestrude Nadia Sena Dossa et tout son personnel sans omettre les Chefs villages. L’exécution des activités était un vrai succès avec une forte mobilisation de 60 bénéficiaires dont 36 filles et 24 garçons.

La deuxième destination, Sègbohoue, une région située après la capitale historique (Ouidah) dans une parfaite complicité avec les autorités communales et locales. Les activités ont connu un plein succès avec la création de stand et animation de jeux le vendredi 20 Août 2021 à SEGBOHOUÊ.

Tout naturellement, les jeunes de cette localité ont profités des espaces pour appliquer les notions apprises au cours de la formation théorique dans la matinée. C’était également l’occasion pour eux d’être informés sur les 17 ODD.

C’était un moment inédit de sensibilisation et d’éducation à la sexualité très efficace à travers une projection de film et une causerie educative. Les jeunes ont donc mieux cerné les comportements sexuels à risques ainsi que les voies et moyens de dénonciation en cas d’abus. On dénombre un effectif total de 85 bénéficiaires dont 50 filles et 35 garçons.

Quant à elle, la cité des Houégbadjavi (Abomey) n’a pas manqué la rendez-vous de cette tournée communautaire organisé par l’ONG JRA. On y dénombre un total de 75 bénéficiaires dont 50 filles et 25 garçons ayant été formés dans un contexte de solidarité.

Pour finir, Akassato (20 km près de Cotonou) a fait fort par une remarquable participation. Sans Tabou, L’ONG JRA a échangé avec les apprentis artisans dans le strict respect des mesures de protection COVID-19 sur la thématique des grossesses précoces et ou non désirées. Elle a aussi initié les jeunes filles aux activités génératrices de revenus. C’était une joie et une satisfaction totale pour l’ONG JRA. Un effectif total enregistré est de 130 bénéficiaires dont 95 filles et 35 garçons.

Les efforts de l’ONG JRA sont salutaires. JRA a le mérite d’avoir su déployer une tournée communautaire dans le respect strict des gestes barrières malgré la recrudescence du COVID-19 en République du Bénin.

 

Par NOUNAHON Chrétien & GBAGUIDI Pamela

COMMENTS

WORDPRESS: 4

Abonnez-vous à nos articles

Recevez toutes nos actualités sur les ODD

Plus d'articles

Cam 4 SDGs

Myriam, éleveuse de bétail en Namibie

« Il n’est pas facile d’être une femme dans une ferme communale. Traditionnellement, les femmes n’étaient pas autorisées à s’engager dans l’agriculture, en particulier dans l’élevage

Cam 4 SDGs

Tresia bientôt un grand agriculteur !

Ndafa est basé à Oname, dans la région d’Ohangwena en Namibie. Elle exploite une petite parcelle de terre, qui fait partie des terres communales de