Egalité des sexes : mieux comprendre la campagne Je m’engage

Blog4sdgs - Je m'engage

Partager l'article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

« Parvenir à l’égalité des sexes en autonomisant les femmes et les filles ». Ainsi se décline l’objectif 5 des Objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030. Pour y arriver, il est important de mener des actions fortes dont le noyau est l’égalité entre les femmes et les hommes.

C’est dans cette optique que la campagne Je m’engage a été lancée pour inciter davantage les pays et les différents acteurs à œuvrer pour la concrétisation des engagements pris à la conférence mondiale sur les femmes à Beijing.

Mais concrètement, comment est née l’idée de cette campagne ? Quels sont les objectifs ? Comment se déroule la campagne au Bénin ? Les explications dans cet article.

D’où est partie l’idée de la campagne Je m’engage ?

Tout d’abord, En 1995, la 4e Conférence mondiale sur les femmes à Beijing a pris des engagements pour l’égalité des sexes. Mais 26 ans plus tard, les progrès restent malheureusement très insatisfaisants dans tous les pays.

Ensuite, comme pour donner une nouvelle impulsion à cette noble vision, le Forum Génération Egalité (GEF) a été lancé fin mars 2021 à Mexico. Organisé par ONU Femme et présidé par le Mexique et la France avec le partenariat de la société civile, ce rassemblement va connaître son apogée du 30 juin au 2 juillet 2021 à Paris.

Pour leurs parts, XOESE et le Fonds pour les Femmes Congolaises ont lancé la campagne Je m’engage. Ladite campagne ambitionne d’inciter davantage à l’action les acteurs locaux des pays en Afrique francophone et Haïti en faveur de l’égalité et des droits des femmes. C’était le 12 mai 2021 avec la participation de leurs partenaires au cours d’une réunion Zoom.

Les objectifs de la campagne Je m’engage !

Blog4sdgs - je m'engagePour réussir cette campagne, ses initiateurs se sont assigné des objectifs clairs et précis. Il s’agit notamment de :

  • Mobiliser l’engagement des acteurs locaux pour la Génération Egalité. Cela permet d’assurer leur participation à la mise en œuvre des actions. En effet, ces acteurs sont entre autres les partenaires techniques et financiers, les ministères, les secteurs public et privé, les autorités locales, les autorités religieuses, les leaders d’opinion, etc.
  • Contribuer activement aux actions et initiatives des coalitions d’actions qui seront lancées lors du Forum Génération Egalité à Paris. En clair, cette contribution peut prendre toutes les formes, surtout financière, au besoin.

Comment se déroule la campagne Je m’engage au Bénin ?

Blog4sdgs - je m'engageAu total, 12 pays ont été identifiés pour mener les actions dans le cadre de la campagne pour l’égalité des sexes. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, , d’Haïti, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, de la RDC, du Sénégal, et du Togo.

Au Bénin, le groupe national de plaidoyer est constitué de plusieurs organisations non gouvernementales. Ce groupe de plaidoyer mène de nombreuses actions pour l’atteinte des objectifs de la campagne. Ladite campagne se déroule au Bénin sous le leadership de AFEDDA (Association des Femmes pour le Développement Durable Accéléré).

Il faut noter que le Bénin fait partie des pays où l’inégalité entre les femmes et les hommes est encore très présente. Ainsi les acteurs impliqués dans la campagne s’investissement énormément dans la sensibilisation et l’appel à l’action pour les droits des femmes.

En somme, la campagne Je m’engage est une initiative louable née d’un constat négatif sur l’égalité des femmes et des hommes. Les nombreuses actions entreprises dans le cadre cette campagne pourront avoir un impact positif significatif sur le changement des mentalités pour les droits des femmes. Ceci s’inscrit bien dans la logique de l’objectif 5 des ODD à l’horizon 2030.

COMMENTS

WORDPRESS: 2

Abonnez-vous à nos articles

Recevez toutes nos actualités sur les ODD

Plus d'articles

Cam 4 SDGs

Myriam, éleveuse de bétail en Namibie

« Il n’est pas facile d’être une femme dans une ferme communale. Traditionnellement, les femmes n’étaient pas autorisées à s’engager dans l’agriculture, en particulier dans l’élevage

Cam 4 SDGs

Tresia bientôt un grand agriculteur !

Ndafa est basé à Oname, dans la région d’Ohangwena en Namibie. Elle exploite une petite parcelle de terre, qui fait partie des terres communales de