Les femmes rurales du Burkina Faso

Partager l'article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Les femmes rurales du Burkina Faso et l’agriculture

Les femmes rurales du Burkina Faso sont souvent perçues comme le maillon le plus faible de la société; le rôle qu’on leur attribue est celui de mère au foyer. à tort évidemment, cela va sans dire car dans la plupart des pays africains et en l’occurrence dans les zones rurales, les femmes travaillent énormément pour la production de richesses: en fait ce sont elles le principal facteur de création de richesses.
Les femmes rurales africaines sont les premières à se lever et les dernières à se coucher. Nous présentons ici quelques femmes du Burkina Faso qui, non seulement s’investissent dans l’agriculture, mais aussi bravent toutes les difficultés sociocommunautaires qui se présentent à elles dans un quotidien fortement influencé par le Coronavirus.

Femmes rurales du Burkina-Faso

Qui sont ces femmes et que font-elles ?

Du haut du Plateau-centre, les femmes rurales du Burkina Faso ont tout pour impressionner: Teint noir naturellement bronzé par le soleil, style vestimentaire typiquement africain avec sur leurs tête des foulards dont les couleurs reflètent la beauté et la richesse de la culture Burkinabée; elles incarnent les valeurs qui définissent une femme africaine.
Ces belles dames ont décidé d’être plus que des femmes au foyer. Elles ont pris sur elles de se rendre utiles non seulement pour leurs familles, mais également pour toute la communauté rurale dont elles font partie.

L’agriculture, solution de choix pour l’autonomisation chez les femmes rurales du Burkina Faso

L’agriculture est le principal secteur d’activité dans lequel elles s’investissent. Courageuses et fortes de caractère, elles s’occupent elles-mêmes de toutes les tâches liées à leur activité. Depuis le défrichage du sol, la mise en terre des graines, l’arrosage, et tous les autres musts jusqu’à la récolte, ces battantes Burkinabées sont la preuve vivante que les femmes peuvent réussir autant et même mieux parfois que les hommes en agriculture.
Elles produisent entre autre : de la tomate, des oignons, de l’aubergine, du gombo, des choux et plein d’autres légumes utiles pour la communauté. Certaines d’entre elles se spécialisent dans la transformation des produits forestiers non ligneux (jus de pain de singe, la liane, le raisin sauvage, etc.) ; et d’autres la commercialisation. Toutes ces femmes rurales consacrent leur vie à l’agriculture sous toutes ses formes.

Femmes rurales du Burkina-Faso

Au-delà des difficultés

Il paraît important de noter que certaines de ces femmes rurales ont rencontré quelques difficultés qui ne les ont pourtant pas découragées.
En effet, l’une d’entre elles a affirmé avoir abandonné son domicile à cause des violences induites par les extrémistes. Par ailleurs, la pandémie de la COVID 19 n’arrange pas les choses. Mais, malgré tous les affronts et toutes les difficultés auxquelles elles doivent faire face, ces femmes rurales s’investissent encore plus chaque jour pour se faire un nom.
Ces femmes rurales sont des exemples à suivre. Aujourd’hui, il faut reconnaître que les femmes rurales n’ont pas leur place uniquement à la maison ou sur les tables d’accouchement. Elles ont aussi leur place dans les coopératives, champs, dans les jardins, etc. Les femmes rurales sont capables d’induire un changement et un développement durables. Aussi ont-elles besoin d’accompagnements pour mieux aider à l’atteinte de nos objectifs de développement durable communs, à savoir : éradiquer la pauvreté, assurer la sécurité alimentaire, réduire les inégalités, etc.

COMMENTS

WORDPRESS: 0

Abonnez-vous à nos articles

Recevez toutes nos actualités sur les ODD

Plus d'articles

Blog4sdgs - Un samedi sur l'eau
Actu SDGs

Un Samedi auprès des oiseaux migrateurs

En pleine journée mondiale de l’enfance, l’ONG HAPPY CHILDREN en partenariat avec les Camps WASH USAV et l’association des Étudiants de la commune de Sô-ava