La réalisation des ODD dans un climat post covid-19 : à quoi s’attendre ?

Partager l'article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

La crise du coronavirus a bouleversé les activités humaines mais aussi les progrès réalisés pour créer un monde meilleur. Quelles perspectives pour le futur ?

La covid-19 a remis en cause les certitudes quant à la réalisation de l’Agenda 2030. Que faire pour adapter les politiques de développement durable ?

Les débuts de la Décennie d’action pour atteindre les objectifs de développement durable ont été marqués par la pandémie du coronavirus ; une crise sanitaire qui continue de bouleverser le monde à travers les changements qu’elle provoque à grande échelle.

Dans cet imbroglio de bouleversements, aucune entreprise humaine ne semble être épargnée où qu’elle se trouve dans le monde. Pas même l’Agenda 2030, déjà en grande difficulté, qui se voit ralentie dans son élan. À quoi faut-il s’attendre en ce qui concerne la réalisation des ODD dans ce climat post covid-19 ?

Les ambitions affichées par les ODD

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont un ensemble de 17 buts visés par les Nations-Unies pour construire un monde meilleur d’ici 2030. Ces Objectifs ont été définis dans le cadre de l’adoption de l’Agenda 2030, en Septembre 2015 par les 193 États membres de l’ONU.

Les ODD reposent sur trois piliers à savoir :

  • L’équité sociale ;
  • Le développement économique ;
  • La protection de l’environnement.

Ils traduisent l’ambition des Nations-Unies à éradiquer les insuffisances socio-économiques et environnementales dans de nombreux domaines, notamment la santé.

Alors qu’il ne reste plus que quelques années pour l’accomplissement du Programme 2030, de gros retards sont observés dans certains domaines. En outre, bien qu’une Décennie d’action pour l’accélération l’Agenda 2030 ait été décrétée, le programme peine à rattraper son retard.

Et pour cause, les bouleversements suscités par la pandémie du covid-19 ont accentué les difficultés de mise en œuvre des solutions  sur le plan mondial.

 

Les conséquences de la crise du covid-19 sur la réalisation des ODD

La pandémie du covid-19 a radicalement changé les habitudes humaines en l’espace de quelques mois. Ces changements majeurs n’épargnent aucun domaine d’activité et ont un impact direct sur la réalisation des ODD.

Des répercussions négatives

La première grande conséquence du covid-19 sur l’état d’avancement des Objectifs de développement durable est la diminution de la coopération internationale en matière de santé publique accompagnée d’une restructuration des budgets nationaux compte tenu des états d’urgence déclarés dans plusieurs pays à travers le monde.

Cette situation est causée par le fait que chaque État ait été obligé de trouver des solutions de riposte sur le plan local. Les États du monde entier ont eu à utiliser des méthodes diverses en réponse à la covid-19.

D’autre part, on note un manque de collaboration entre les pays dans le processus de création d’un vaccin et de sa mise à disposition pour les populations les plus vulnérables.

En outre, il faut signaler l’arrêt des négociations internationales relatives au climat. Ces différentes situations impactent négativement la réalisation des ODD 17, 3, 10, et 13.

Sur le plan économique, l’arrêt dans activités humaines dans de nombreux pays a causé une baisse des revenus et une augmentation du taux de pauvreté, entraînant une régression des acquis autour des ODD 1, 2, 5, 6 et 8.

Des raisons d’espérer

La covid-19 a mis en lumière la nécessité de construire des villes durables pour arrêter la propagation des maladies contagieuses.

On notera aussi une baisse drastique des émissions de Co2 dans le monde, due à l’arrêt des activités humaines dans de nombreux pays. Cet état de choses permet d’envisager de nouvelles solutions pour diminuer les répercussions de l’activité humaine sur l’environnement.

D’autre part, de nombreux programmes tels que le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) ou la Coalition Mondiale Covid-19 pour l’éducation, ont su répondre efficacement à la pandémie. Ces différents programmes traduisent la capacité renforcée des Nations unies à déployer des solutions de grande envergure à l’échelle mondiale.

Les perspectives pour la période post Covid-19

S’il est clair que la pandémie de coronavirus a ralenti les objectifs de développement durable, il est aussi important de souligner qu’il est possible de transformer la crise en opportunité pour rattraper les retards sur l’Agenda 2030.

La crise de coronavirus montre combien il est plus que nécessaire que les États coopèrent désormais. Les réponses et les solutions mises en œuvre au cours de cette période vont être déterminantes pour la réalisation du Programme 2030.

Il convient donc d’œuvrer à conjuguer les efforts de tous aux niveaux personnel, local, régional et mondial, pour accélérer la mise en œuvre de solutions aux plus grands challenges de notre époque.

COMMENTS

WORDPRESS: 1

Abonnez-vous à nos articles

Recevez toutes nos actualités sur les ODD

Plus d'articles

Cam 4 SDGs

Myriam, éleveuse de bétail en Namibie

« Il n’est pas facile d’être une femme dans une ferme communale. Traditionnellement, les femmes n’étaient pas autorisées à s’engager dans l’agriculture, en particulier dans l’élevage

Cam 4 SDGs

Tresia bientôt un grand agriculteur !

Ndafa est basé à Oname, dans la région d’Ohangwena en Namibie. Elle exploite une petite parcelle de terre, qui fait partie des terres communales de